Tuto : comment sublimer les carottes râpées

29/02/2016

La bonne équation, pour sublimer vos carottes râpées à volonté !

Si vous manquez d’inspiration en cuisine et que vous n’aimez pas y passer des heures, alors cet article devrait vous intéresser :) .

Aujourd’hui je voudrais partager mes astuces pour sublimer de simples carottes râpées. Nous allons voir comment décliner facilement et rapidement cette entrée classique, marier les saveurs et les textures avec justesse, pour que la recette soit délicieuse et surprenante, à chaque fois ! Aller, c’est un jeu d’enfant, suivez le guide !

___________________________

L’équation qui marche à tous les coups :
Carottes + vinaigrette + herbes fraîches + jus de citron + toppings = carottes râpées sublimes !

 

Et maintenant, mes astuces pour twister cette équation à volonté !

 

  1. Pour les carottes : on choisit la qualité !

L’idéal, c’est bien sûr de les acheter entières (plutôt que déjà râpées), bien fermes et bio. Plusieurs études ont montré que les fruits et légumes bio sont plus riches en nutriments que les non bio (surtout,  on s’évite les pesticides et autres substances chimiques qui vont avec…). De plus, une fois lavés et coupés, les végétaux se dégradent plus rapidement que s’ils sont conservés intacts. Pour garder un maximum de nutriments, il est donc préférable de ne pas les couper trop longtemps à l’avance. 

Si vos carottes sont bio (et pas trop sales), inutile de les éplucher, car c’est dans la peau qu’il y a le plus de vitamines et nutriments. Ce serait donc dommage de la jeter (surtout qu’on ne la sent pas, une fois que les carottes sont râpées et assaisonnées. Nettoyer et bien frotter les carottes suffit, avant de les râper, plus ou moins finement selon vos goûts.

Astuce pour flemmards : Quand j’ai la flemme de râper mes carottes (c’est-à-dire assez souvent lol, c’est du sport quand même !), je les coupe en tronçons grossiers avant de les mixer quelques secondes au blender. Le mien est assez puissant (c’est un Omniblend), ce qui me permet d’obtenir rapidement une sorte de semoule de carottes, plutôt pratique ! Cela dit, en bouche, je préfère quand même la consistance des carottes râpées plutôt que réduites en semoule. 

 

 

2. La vinaigrette : on laisse parler sa créativité !

Avec la vinaigrette, j’y vais un peu au feeling, en fonction de mes envies du moment. Par contre, j’utilise toujours une huile de qualité (vierge, première pression à froid). J’alterne souvent entre l’huile d’olive et l’huile de sésame pour le goût, l’huile de colza pour sa richesse en Oméga 3 et son prix (plus abordable que l’huile de lin).

En parlant d’huile, est-ce que cela vous intéresserait, un article sur les différentes huiles de cuisine; la manière de les choisir, de les utiliser et de les conserver; leurs bienfaits ? 

J’ai quand même 3 recettes de vinaigrette que je prépare régulièrement :

  • La classique vinaigrette de maman –> par ici la recette
  • La vinaigrette au tamari (pour 3-4 personnes) : 3 CS d’une huile au choix (olive, colza ou sésame pour une note asiatique) + 1 CS de tamari + 1 cc de jus de citron + 1 petit oignon nouveau émincé + 4/5 tours de moulin à poivre. En option, j’ajoute soit un peu de gingembre frais râpé, soit 1 cc rase de cumin en poudre.
  • La vinaigrette aigre-douce (pour 3-4 personnes) : 3 CS d’huile (olive ou colza) + 1 CS rase de moutarde + 1 CS rase de miel (ou 1 CS rase de sirop d’agave ou de crème de balsamique) + sel / poivre

La bonne équation, pour twister vos carottes râpées à volonté !

 

3. Avec les herbes fraîches : on se lâche !

Si vous avez des aromates à disposition (dans votre frigo, sur le balcon ou dans votre jardin), n’hésitez pas à en mettre dans vos carottes râpées ! Moi j’aime en mettre beaucoup beaucoup. Les herbes fraiches apportent bien sûr de la fraicheur et du goût, mais elles sont également bourrées d’antioxydants et ont chacune des bienfaits pour la santé. Mes préférées ? Basilic, menthe, thym & romarin, coriandre, ciboulette, persil… :)

 

4. Le jus de citron : on goûte et on ajuste

Alors le jus de citron, on peut en mettre un peu partout hein, il apportera toujours une note acidulée et du peps à la recette. N’oubliez  pas de goûter et de doser en fonction de vos goûts. On peut aussi utiliser les zestes ou du jus d’orange pour changer.

Astuce pour avoir toujours des zestes de citron à disposition : comme je consomme beaucoup de jus de citron dans mes plats ou en infusion, je récupère à chaque fois (si le citron est bio) le zeste, que je coupe en petits morceaux et que je mets dans une boite au congélateur. Il se congèle très bien, ce qui me permet d’avoir toujours des zestes prêts à être saupoudrés sur mes plats ou utilisés dans mes gâteaux :) .

 

5. Les toppings : on s’amuse !

Les toppings, c’est le petit plus qui peut sublimer vos carottes râpées, en apportant du croquant, de la couleur, ou un goût surprenant. J’adore ajouter des grains de grenade quand c’est la saison, des petits dés d’avocat ou de pomme, et des graines / oléagineux concassés (graines de courge ou de tournesol, amandes, noix, noisettes, etc.). Pour apporter encore plus de croquant et un petit goût toasté, vous pouvez aussi faire griller vos graines / oléagineux une dizaine de minutes au four (sur une plaque à 180°).

Enfin, pour booster la valeur nutritionnelle de vos salades, pensez aussi aux super aliments : graines de Chia, baies de Goji, graines de lin mixées, graines de chanvre, spiruline…

 

__________________________

Mon twist préféré !
Carottes râpées finement + vinaigrette au tamari + menthe ou coriandre fraîche + jus de citron + grains de grenade et amandes toastées et concassées

La bonne équation pour sublimer les carottes râpées à volonté !

 

__________________________

Et maintenant, à vous de jouer et de vous amuser !

Quel est votre twist préféré ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply