C’est quoi la santé holistique ?

18/09/2017

Santé holistique : qu'est-ce que c'est ?

Je vois passer beaucoup d‘articles qui utilisent le terme « holistique » à tout va, surtout parce que c’est « tendance » en ce moment. Mais pour autant, sait-on vraiment ce que cela veut dire ? Voici une petite mise au point.

 

Le mot « holistique » vient du grec holos qui signifie « tout ».

 

L’holisme est une approche « globale » de l’être humain, qui est partagée par toutes les médecines traditionnelles du monde (y compris la naturopathie). Selon cette approche, nous ne sommes pas qu’un corps physique mais également :

  • Énergétique : nous sommes parcourus par une énergie vitale qui nous maintient en vie.
  • Émotionnel : nos émotions, sentiments, désirs…
  • Mental : nos pensées et notre intellect.
  • Spirituel : la quête de soi, le sens que l’on donne à la vie, notre intériorité profonde.
  • Socio-culturel : nous sommes des êtres sociaux et le bain culturel dans lequel nous vivons façonne notre personnalité.
  • Eco-planétaire : nous participons à l’équilibre écologique, que nous pouvons influencer positivement ou négativement.

 

Le cœur de l’approche holistique réside dans le fait que tout les plans de l’être s’influencent les uns les autres. Si un des plans va mal, cela aura des répercussions sur les autres, puisqu’ils sont tous interdépendants. Ainsi, l’origine d’une maladie peut venir aussi bien du corps que du psychisme. En termes plus scientifiques, on parle de :

  • Psychosomatique quand c’est le psychisme qui influence le corps.
  • Somatopsychique quand c’est le corps qui influence le psychisme.

 

Quelques exemples pour illustrer mon propos :

 

Dans le cas de la somatopsychique, une mauvaise alimentation peut entrainer une baisse d’énergie, qui provoquera des déséquilibres psychiques divers (chute de libido, trouble du comportement, anxiété, dépression, colère, négativité), pouvant conduire à un isolement social voire, une perte de l’idéal, une rupture spirituelle. Autres exemples :

  • Les drogues provoquent des états modifiés de conscience.
  • Les carences en vitamines et oligo-élements influencent directement notre état de fatigue, notre moral, nos émotions.
  • Le sucre en excès peut rendre les enfants hyperactifs.
  • Le bouleversement hormonal qui s’opère lors du syndrome prémenstruel entraine une humeur changeante.

 

Dans le cas de la psychosomatique, ne pas trouver de sens à sa vie, à son travail ou avoir des croyances matérialistes façonne un mental négatif et obsessionnel (doute, anxiété, orgueil) et provoque des émotions telles que la peur, la rancune, la jalousie, les frustrations. Cela se traduit au niveau énergétique par une dévitalisation, des blocages de chakras… et aboutit dans le corps physique à l’installation progressive de la maladie. Autres exemples :

  • La perte de règles suite à un événement traumatisant.
  • Les migraines en période de surmenage intellectuel.
  • L’envie de faire pipi ou et les troubles digestifs provoqués par le stress (j’en parlais justement ici).
  • Les éjacuations précoces ou pannes sexuelles.

 

Quelle est la démarche du naturopathe ?

 

La première consultation en naturopathie dure environ 1h30, pour prendre le temps d’explorer tout ce qui caractérise un individu, autrement dit, tout ce qui le rend unique : alimentation, habitudes, contexte familial & professionnel, mode de fonctionnement émotionnel et mental, antécédents etc. Cela est essentiel pour trouver la cause réelle de la maladie (est-elle dans le corps ou faut-il remonter plus haut, dans le mental, au niveau spirituel ?) et proposer un accompagnement personnalisé qui répondra au mieux aux besoins de la personneDans son programme d’hygiène vitale, le naturopathe propose d’accompagner son patient par des conseils en hygiène de vie mais il ouvre aussi la voie vers un mieux-être psychique et une élévation spirituelle. Ce n’est que par une approche globale (donc holistique) que l’on peut construire une santé réelle.

 

En conclusion, retenez simplement que pour être en bonne santé longtemps, prendre soin de son corps physique est important mais il faut également entretenir son énergie vitale et ne pas mettre de côté le développement personnel, la spiritualité. Cela passe notamment par la recherche de sens (dans le quotidien, le travail) et par la bienveillance envers soi-même, les autres, la planète.

Si vous souhaitez donner plus de sens à votre vie, trouver un but, des objectifs pour être plus heureux, je vous conseille le guide très bien réalisé d’Aurore : « trouver sa voie ». Retrouvez-le sur son blog, par ici.

 

_________________

Tu as appris quelque chose ? Partage cet article sur Pinterest !

santé holistique : qu'est-ce que c'est ?

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Pêche & Églantine 19/09/2017 at 06:58

    Ton article est très intéressant ! C’est vrai que l’on entend ce mot un peu partout et il est essentiel de l’expliquer et de ne pas l’utiliser à tout va. C’est une vision du monde que je partage mais il faut la comprendre pour (tenter de) maitriser tout ce que cela comporte !
    Bisous ma douce,
    Pêche

  • Leave a Reply