Patate douce rôtie au four

15/04/2015

Patate douce rôtie

 

Connaissez-vous la patate douce ? Moi j’en cuisine très souvent et c’est vraiment délicieux ! Aujourd’hui j’aimerais vous présenter ce légume encore méconnu par certains et qui gagnerait à être dans toutes les cuisines !

.

Kézako ?
La patate douce, c’est un gros tubercule au goût sucré et à la texture un peu farineuse. Une sorte de légume-fruit, qui se cuisine aussi bien dans des plats salés que sucrés !  On la cultive au soleil, dans les régions tropicales et on en trouve toute l’année. Selon les variétés, sa peau et sa chair peuvent être blanches, jaunes, oranges, roses et même violettes.

.

Ses bienfaits

  • Elle est un peu plus calorique que la pomme de terre (100 cal pour 100 gr contre 77 pour 100 gr) mais sont index glycémique est plus faible (46 contre 65 pour la pomme de terre) et c’est ça le plus important ! Pour rappel, l’index glycémique (IG) indique la vitesse à laquelle les glucides contenus dans les aliments provoquent une augmentation du taux de sucre dans le sang (la glycémie). Autrement dit plus l’IG est faible, mieux c’est car à terme, un trop plein de sucre dans le sang peut favoriser la prise de poids, le diabète et l’hypertension.
  • La patate douce est une petite bombe d’antioxydants, de vitamines (A, B6 et C) et de minéraux (cuivre, manganèse principalement). Plus la couleur de sa peau et de sa chair est foncée, plus elle contient d’éléments nutritifs. En somme, on préférera les variétés à chair orange ou violette. Et ça tombe bien, on trouve essentiellement de la patate douce orange dans le commerce !
  • C’est dans la peau et surtout dans les feuilles que se cachent le plus de bienfaits (protéines, calcium, vitamines, fibres). J’ai appris récemment que même les feuilles de patate douce se mangent (comme des épinards), contrairement à celles de la pomme de terre qui sont toxiques.

.

Conservation

Attention à placer les patates douces dans un endroit frais et sec. Elles se conservent bien mais pas aussi longtemps que les pommes de terre.

.

En cuisine, ça se passe comment ?

Quand je parle de patate douce, on me répond souvent ça : « Je connais mais je ne sais juste pas comment la préparer !». Pourtant c’est vraiment très simple, elle se cuisine comme une pomme de terre :

  • à la vapeur : 20-30 min
  • à l’eau bouillante : 15-20 min
  • à la poêle en tranches fines
  • au four (entière et piquée à la fourchette) : 45 min-1h à 180°C.

Les temps de cuisson varient selon la taille de la patate douce ou des morceaux.

Ce qui est vraiment cool c’est que contrairement à la pomme de terre, on peut la manger crue en salade et même sucrée en dessert. Une pâte à gâteau à base de patate douce ça vous intrigue ? Moi aussi ! Pourtant j’ai déjà testé quelques recettes et le résultat est vraiment pas mal du tout ! D’ailleurs, je vous dévoilerai bientôt une toute nouvelle recette de brownie (vegan, sans gluten, à base de patate douce !!)… En attendant cette mystérieuse recette, en voici une plus classique mais qui a beaucoup plu à mes amis alors je partage !

.

La recette

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 2 grosses patates douces
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de tamari
  • des herbes de provence
  • du poivre

Préparation (10 min) – Cuisson (25 min)

  1. Frotter et rincer la peau des patates douces puis les couper en morceaux pas trop gros.
  2. Pré-cuire les morceaux de patate douce pendant 5 minutes dans l’eau bouillante (pas plus, il faut qu’ils soient encore un peu durs).
  3. Égoutter, rincer à l’eau froide et réserver.
  4. Préchauffer le four à 180°C.
  5. Dans un saladier, mélanger l’huile d’olive, le tamari et faire mariner les morceaux de patate douce pendant quelques minutes, le temps que le four soit bien chaud.
  6. Déposer les morceaux de patate douce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner 20-30 min, selon la taille des morceaux. Les patates douces sont prêtes lorsqu’elles sont bien dorées à l’extérieur et un peu fondantes à coeur.
  7. Rajouter des herbes de Provence, du poivre et servir avec l’accompagnement de son choix. Moi j’aime beaucoup la patate douce au four avec une salade bien fraîche et un peu de boulgour mais on peut l’associer avec à peu près tout !

 

Aller, maintenant on file acheter de la patate douce !

 

Crédit photos : Citron Gingembre

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Gautier 15/04/2015 at 16:31

    Ta plume semble fluide, tes informations sont claires et précises, bravo Margaux !
    Ça tombe bien, j’en ai acheté que je n’ai pas encore cuisiné. Je vais tester ta recette ce soir.
    Bisous

  • Reply Marc 17/04/2015 at 08:40

    Rien que les photos, ça donne envie !!!

  • Reply Angie La débrouillarde 03/01/2016 at 22:57

    Hoo Merci beaucoup =)

    Cela fait quelques temps que je cherche comment les cuisinés… j’adore leurs goûts ! Maintenant je n’ai plus d’excuse pour ne pas en cuisiner =)

    Par ailleurs je viens de découvrir ton blog & franchement, beau travail =)
    Hop dans les Favoris <3

    Passe une belle soirée

    Bise

    • Reply Margaux Migliore 11/01/2016 at 22:26

      Merci Angie, ton message me fait très plaisir =D. J’ai jeté un oeil à ton joli blog, bravo ! J’aime beaucoup ;).
      Passe une bonne soirée !
      Margaux

  • Reply fatou 15/01/2016 at 15:50

    Top ! J’aime tellement la patate douce que je pourrais en manger tous les jours ! C’est bon et c’est sain !

    • Reply Margaux Migliore 15/01/2016 at 15:55

      Oui moi aussi :D. Justement en parlant de patate douce, je viens de me préparer des spaghettis de patate douce crue, plutôt surprenant, mais vraiment pas mal ! Ca mériterait bien une petite recette sur le blog :)

    Leave a Reply