Dynamo Cycling

18/04/2015

IMG_1687

« Vous allez aimer souffrir » … c’était les quelques mots du coach, avant de commencer la séance de Dynamo Cycling. Pas très rassurée, mais au top de la détermination, j’enjambe mon vélo, prête à violenter mon booty pour la bonne cause : le Sport Project 2015.

Je n’aime pas spécialement le vélo de salle et je le fuis même la plupart du temps (cela m’ennuie au bout de quelques minutes et j’ai vite mal aux fesses). Cependant, une amie m’avait parlé de ce nouveau sport et le concept original avait piqué ma curiosité à vif. Ni une ni deux, je me suis inscrite à une séance d’essai et j’ai dégainé mon plus beau legging. A ma grande surprise, je suis allée au bout de la séance^^ (je doutais un peu de mes capacités sportives, car mes cours de gym suédoise ne m’ont pas encore transformée en grande athlète) mais surtout, Dynamo Cycling m’a fait redécouvrir et aimer le vélo de salle !

Mais qu’est-ce donc que ce nouveau concept sportif ?

En gros, on met 40 vélos dans une salle éclairée à la bougie, de la musique à fond avec une playlist digne des mix de Calvin Harris, et bien sûr, un coach survolté qui dicte la cadence à tout le peloton. Importé des EU, le concept est arrivé en France grâce à Lucile Woodward, la célèbre blogueuse et coach sportive, dont les vidéos de fitness font un carton sur Youtube. Pour toutes celles qui veulent se dessiner une silhouette de bomba avant les vacances, ces entraînements ciblés sont vraiment tops par ailleurs.

Dynamo Cycling

3 raisons d’aimer Dynamo Cycling
  • 45 min d’insolite : je connaissais le resto dans le noir mais le vélo dans le noir, c’était une première. L’originalité et le vrai plus de Dynamo Cycling, c’est qu’on nous met dans le contexte parfait pour se dépenser au maximum et se défouler, sans craindre le regard du voisin. Car en effet, le noir dissimule mais surtout libère et désinhibe. Du coup, on s’en fout de ressembler à une tomate au bout de 10 min (je sais de quoi je parle…) ou de grimacer de douleur, tous ces petits détails passent inaperçus. On souffre (ça oui) mais le coach est toujours derrière pour nous motiver et la musique aide énormément, car elle rythme les mouvements et insuffle l’énergie. En somme, le cocktail parfait pour se laisser aller et se dépasser.
  • Objectif corps de rêve : du vélo, ok, mais pas que. Chez Dynamo, on travaille tout et on fait TOUT sur le vélo : cardio, renforcement musculaire, pompes, abdos, étirements, on utilise même des haltères. Tout cela, sans jamais s’arrêter de pédaler, et les fesses en l’air en plus ! Soyez prévenus, ça ne rigole pas ! Mais pas de panique, on peut décider de l’intensité de la séance en réglant la résistance du pédalage sur le vélo (ouf) et s’asseoir ni vu ni connu si vraiment on en peut plus. Ce sport est donc très complet. L’objectif : affiner la silhouette et brûler un max de calories. Autrement dit, se sculpter un corps de déesse. Ça vous parle ?
  • Ultra confort : Je n’ai jamais vu de salle aussi bien équipée avant. Dynamo a tout prévu et c’est vraiment appréciable. On peut sortir du bureau et filer pour sa séance sans rien amener d’autre qu’un legging, une brassière et un t-shirt. Fini le gros sac de sport encombrant à se trimbaler toute la journée, tout est sur place. Je suis passée de surprise en surprise en découvrant : les chaussures spéciales cycling (bien plus tendances que celles du bowling), les serviettes pour la douche mais aussi le savon, le shampoing, et même la crème pour le corps, les tampons (pas très glamour mais après tout, on ne sait jamais^^), les chewing-gum et les boules quies, pour les oreilles sensibles. Qui dit mieux ? Dernier petit plus : pas besoin de cadenas (les casiers se verrouillent avec un code) et on peut acheter sa bouteille d’eau en cas d’oubli.

Dynamo cycling 2

Questions pratiques
  • Matériel : prévoir une tenue légère et des vêtements près du corps pour ne pas être gêné. Ne pas oublier la bouteille d’eau (on transpire beaucoup !).
  • Réservation : tout se fait sur internet. Chaque semaine, le planning est mis à jour et on peut choisir son cours, son vélo et même son coach. Je n’ai pas testé assez de cours pour vous dire si les séances sont vraiment différentes selon les coachs, en termes de niveau et d’ambiance, mais je sais que chacun crée sa propre playlist et apporte un petit plus en fonction de sa spécialité (yoga, danse brésilienne ou encore hypnose… ).
  • Prix : 30€ le cours, on paie à la séance avec des prix dégressifs en fonction du nombre de cours achetés. Au moins, cela permet de s’assurer que l’argent donné est rentabilisé, comparé à un abonnement dont on ne profiterait pas au maximum. De plus, pas besoin de débourser une grosse somme d’un coup ou de rester longtemps sur Paris, tout le monde peut venir. Les prix sont élevés, certes, mais la formule sans engagement permet de tester et de revenir quand on veut et autant de fois que l’on souhaite, selon ses disponibilités et de son budget.

Mon conseil, testez le Dynamo Cycling pour vous faire votre propre opinion (la première séance est offerte !) et n’arrivez pas au dernier moment (le cours commence pile à l’heure), pour avoir le temps de vous changer et de régler votre vélo ;).

J’attends vos retours et votre opinion sur le cycling version 2015 !

 

Crédit photos : Citron Gingembre

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Lili 21/05/2015 at 23:15

    Ton article m’a tellement plu que j’ai voulu tenter ce nouveau concept sportif. C’est super, on fait tout sur le vélo, renforcement musculaire, cardio dans une ambiance survoltée!! Ca réveille haha!. Et puis comme tu dis, ils ont tout prévu, de la serviette de sport au gel douche, tout a bien été pensé pour passer un super moment de sport. Je suis une nouvelle adepte du dynamo cycling ! En tout cas, félicitations à toi, ton blog est génial!!

  • Leave a Reply